Gangsters, Guns & Zombies

RÉALISATION : Matt Mitchell
AVEC : Vincent Jerome, Huggy Leaver, Fabrizio Santino, Cassandra Orhan, Frank Rizzo, Charlie Rawes, Jennie Lathan…
ORIGINE : Royaume-Uni
GENRE : Comédie horrifique
DATE DE SORTIE : 2 octobre 2012 en DVD
DURÉE : 1h28
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Q ne demande qu’une chose : avoir une vie tranquille. Cependant, cela n’est possible qu’en obéissant à Tony. Ce dernier lui demande de conduire un camion, de déposer les garçons et de prendre une part de gâteau. Tout ceci paraît très simple mais les choses ne se passent pas comme prévu…

Pas de pognon mais des idées

Gangsters, Guns & Zombies est un film britannique sans prétention réalisé entre potes pour seulement 1200£ de budget. Ouais le résultat ne doit pas être terrible me direz-vous ? Et bien non au contraire. Certes, le maquillage est ultra limité sur les zombies car ils sont simplement recouverts d’un fard blanc et de faux sang. La majeure partie du film se passant dans un van fait que l’on remarque très peu le manque de budget et laisse notre esprit imaginer ce qu’il se passe autour des personnages.

Le fil conducteur du film se révèle plutôt simple mais efficace, la réalisation étant d’ailleurs dans le même ton. Le jeu d’acteur est assez convaincant tout comme les dialogues, mais il faut tout de même aimer le style anglais. Le film attire un capital sympathie pour un point particulier, celui des multiples scénettes qui viennent agrémenter la trame principale, apportant certaines péripéties subtilement trouvés. De quoi se payer de bonnes tranches de rigolade. La première partie étant d’ailleurs la plus fournie dans ce domaine. La deuxième partie quant à elle se révèle un cran en dessous même si elle réserve tout de même ses petits lots de surprises, notamment le personnage de la mamie badasse. Les dialogues ne volent généralement pas très haut, mais possède quelques petites perles de temps en temps. A découvrir.


Le film n’atteint pas le niveau d’un Shaun Of The Dead ou d’un Zombieland, mais il a franchement le mérite d’exister et surtout de nous faire passer un bon moment. Souhaitons à Matt Mitchell de pouvoir réaliser un film avec un budget plus confortable, afin de le voir s’exprimer totalement. Un réalisateur ou plutôt une bande d’amis à surveiller.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire