Sorties Ciné : Janvier 2020

Voici donc notre première sélection mensuelle cinématographique par semaine, de cette année 2020, avec au programme du yakuza, des bestioles sous l’eau, des tranchées, de l’amour et du grotesque.

1 JANVIER 2020

TITRE : First Love, Le Dernier Yakuza
RÉALISATION
: Takashi Miike

AVEC : Masataka Kubota, Nao Ohmori, Shôta Sometani, Sakurako Konishi, Becky, Jun Murakami, Sansei Shiomi…
ORIGINE : Japon
GENRE : Action, Policier, Animation
DURÉE : 1h48
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Tokyo, la nuit. Leo, un jeune boxeur, rencontre son « premier amour », Monica, une callgirl toxicomane. Elle est involontairement impliquée dans un trafic de drogue. Toute la nuit, un policier corrompu, un yakuza, son ennemi juré et une tueuse envoyée par les triades chinoises, vont les poursuivre.

Pourquoi ce film ? Malgré une carrière prolifique, les films de  Takashi Miike se font de plus en plus rares sur nos écrans. Avoir la chance d’en voir un sortir est un événement en soi. De plus, le cinéaste japonais propose une oeuvre à la croisée des genres mélangeant amour et violence. Tous les ingrédients sont réunis pour en prendre plein les rétines ou plein la tronche, voir les deux en même temps !

Les autres sorties intéressantes de cette semaine sont L’Art du Mensonge de Bill Condon et Manhattan Lockdown de Brian Kirk.

8 JANVIER 2020

TITRE : Underwater
RÉALISATION
: William Eubank

AVEC : Kristen Stewart, T.J. Miller, Jessica Henwick, Vincent Cassel, John Gallagher Jr., Mamoudou Athie, Gunner Wright…
ORIGINE : États-Unis
GENRE : Thriller, Science-fiction
DURÉE : 1h35
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Une équipe scientifique sous-marine fait face à un tremblement de terre. Sous l’eau, ils vont devoir essayer de survivre.

Pourquoi ce film ? Au vu des images, on retrouve une ambiance anxiogène qui n’est pas sans rappeler un certain Alien aquatique, cet Underwater qui a très peu fait parler de lui renoue avec une certaine idée de la science-fiction horrifique qui est loin de nous déplaire. De plus, la prise de risque de proposer une Kristen Stewart en ersatz d’Ellen Ripley est une idée audacieuse qui peut très bien fonctionner.

Les autres sorties intéressantes de cette semaine sont Les Enfants du Temps de Makoto Shinkai, Les Siffleurs de Corneliu Porumboiu, Nina Wu de Midi Z, L’Extraordinaire Voyage de Marona d’Anca Damian, 4h44 Dernier Jour sur Terre d’Abel Ferrara, New Rose Hotel d’Abel Ferrara et Bad Lieutenant d’Abel Ferrara.

15 JANVIER 2020

TITRE : 1917
RÉALISATION
: Sam Mendes

AVEC : George MacKay, Dean-Charles Chapman, Mark Strong, Andrew Scott, Richard Madden, Claire Duburcq, Colin Firth…
ORIGINE : Royaume-Uni, États-Unis
GENRE : Drame, Historique, Guerre
DURÉE : 1h59
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

Pourquoi ce film ? Composé de plusieurs plans-séquences montés bout à bout, le cinéaste Sam Mendes nous plonge en immersion dans l’enfer des tranchées de la Grande Guerre. Un long-métrage qui s’annonce d’ores et déjà comme l’un des films événements de l’année et peut-être même comme l’un des plus grands films de guerre jamais tourné. On est très très impatient de le découvrir !

Les autres sorties intéressantes de cette semaine sont Swallow de Carlo Mirabella-Davis, The Grudge de Nicolas Pesce, Violet Evergarden : Eternité et la poupée de souvenirs automatiques d’Haruka Fujita et Taichi Ishidate, Pas de printemps pour Marnie d’Alfred Hitchcock et Correspondance Mélodrame de Bruno Bouchard et Joseph Morder.

22 JANVIER 2020

TITRE : Adoration
RÉALISATION
: Fabrice Du Welz

AVEC : Thomas Gioria, Fantine Harduin, Benoît Poelvoorde, Laurent Lucas, Gwendolyn Gourvenec, Charlotte Vandermeersch, Peter Van Den Begin…
ORIGINE : Belgique, France
GENRE : Thriller, Drame
DURÉE : 1h38
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Paul, un jeune garçon solitaire, rencontre Gloria, la nouvelle patiente de la clinique psychiatrique où travaille sa mère. Tombé amoureux fou de cette adolescente trouble et solaire, Paul va s’enfuir avec elle, loin du monde des adultes…

Pourquoi ce film ? Film clôture de la trilogie des Ardennes pour son auteur, Fabrice Du Welz, Adoration est un conte cruel sur l’amour fou. Une thématique qui hante régulièrement les pellicules du cinéaste belge. Une nouvelle fois, c’est une de nos attentes de cette année, d’autant plus que l’aura festivalière du film parle pour lui, de quoi être confiant.

Les autres sorties intéressantes de cette semaine sont Bad Boys For Life d’Adil El Arbi et Billal Fallah, Qu’un sang impur d’Abdel Raouf Dafri, La Llorona de Jayro Bustamante, Le Réseau Shelburn de Nicolas Guillou et Le chien, le général et les oiseaux de Francis Nielsen.

29 JANVIER 2020

TITRE : Jojo Rabbit
RÉALISATION
: Taika Waititi

AVEC : Roman Griffin Davis, Thomasin McKenzie, Taika Waititi, Rebel Wilson, Stephen Merchant, Sam Rockwell, Scarlett Johansson…
ORIGINE : États-Unis, Allemagne
GENRE : Comédie, Guerre
DURÉE : 1h48
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Jojo est un petit allemand solitaire. Sa vision du monde est mise à l’épreuve quand il découvre que sa mère cache une jeune fille juive dans leur grenier. Avec la seule aide de son ami aussi grotesque qu’imaginaire, Adolf Hitler, Jojo va devoir faire face à son nationalisme aveugle.

Pourquoi ce film ? Satire sur la seconde guerre mondiale, Jojo Rabbit est une pause bienvenue entre deux commandes Marvel, pour le réalisateur neo-zélandais Taika Waititi. Bien que la bande-annonce mette l’accent sur la comédie, il n’est pas impossible que le film cache on sein quelques surprises piquantes, voire émotionnelles. Wait and see…

Les autres sorties intéressantes de cette semaine sont Les Traducteurs de Regis Roinsard, Cuban Network d’Olivier Assayas, La Beauté des choses de Bo Widerberg, La Bataille géante de boules de neige 2, l’incroyable course de luge de Benoit Godbout et François Brisson, L’Odyssée de Choum de Julien Bisaro et Mission Yéti de Pierre Gréco et Nancy Florence Savard.

Fermer le menu