Sorties Ciné : Juillet 2019

Voici donc notre septième sélection mensuelle cinématographique par semaine, de cette année 2019, avec au programme un documentaire sur l’un des cinéastes les plus importants du XXème siècle, de la SF dramatique minimaliste, du punk-rock, des crocodiles affamés et un festival qui tourne mal.

3 juillet 2019

TITRE : Dario Argento : Soupirs Dans Un Corridor Lointain
RÉALISATION
 : Jean-Baptiste Thoret

AVEC : Dario Argento
ORIGINE : France
GENRE : Documentaire
DURÉE : 1h37
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Vingt ans séparent les deux parties de ce film portrait consacré à Dario Argento. Tourné à Turin puis à Rome entre 2000 et 2019, Soupirs dans un corridor lointain cale son pas sur l’un des cinéastes les plus marquants de ces quarante dernières années. Ses obsessions, son travail, ses souvenirs, ses hantises, son rapport à la ville éternelle, les blessures de l’Histoire italienne, et puis le temps qui passe…

Pourquoi ce film ? Doit-on encore présenter aujourd’hui Dario Argento et sa grande importance dans l’histoire du cinéma ? On ne pense pas. Ce documentaire réalisé par le plus grand connaisseur et probablement le meilleur journaliste cinéma, Jean-Baptiste Thoret, s’impose d’ores et déjà comme le plus hommage filmé sur le cinéma de Dario Argento et l’un des maîtres du giallo avec Mario Bava.

Les autres sorties dans notre ligne éditoriale de cette semaine sont : Spider-Man: Far From Home de Jon WattsHaut les Filles de François ArmanetRojo de Benjamín NaishtatPour Les Soldats Tombés de Peter JacksonAffreux et Méchants de Cosimo GomezDead Man de Jim JarmuschSix Femmes pour l’Assassin de Mario BavaLa Ruée des Vikings de Mario BavaLes Trois Visages de la Peur de Mario BavaTénèbres de Dario ArgentoQuatre Mouches de Velours Gris de Dario Argento.

10 juillet 2019

TITRE : Face À La Nuit
RÉALISATION
 : Wi-Ding Ho

AVEC : Jack Kao, Lee Hong-Chi, Louise Grinberg, Lu Huang, Ning Ding, Chin-Hang Shih, Yin Shin…
ORIGINE : États-Unis, Chine, Taïwan, France
GENRE : Drame, Science-Fiction, Policier
DURÉE : 1h47
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Trois nuits de la vie d’un homme. Trois nuits à traverser un monde interlope, qui ont fait basculer son existence ordinaire. Il est sur le point de commettre l’irréparable. Mais son passé va le rattraper…

Pourquoi ce film ? Projet audacieux et de longue haleine, Face À La Nuit à mis huit ans et avec l’aide de plusieurs investisseurs pour pouvoir voir le jour. Un vrai parcours du combattant de la part de son réalisateur, récompensé par deux prix prestigieux à Beaune et au TIFF. À la croisée des genres, Face À La Nuit possède tous les éléments d’un potentiel chef-d’œuvre, tant le travail méticuleux et le sens du réalisme visionnaire futuriste s’imposent à nous.

Les autres sorties dans notre ligne éditoriale de cette semaine sont : Annabelle : La Maison Du Mal de Gary DaubermanAcusada de Gonzalo TobalAnna de Luc Besson.

17 juillet 2019

TITRE : Her Smell
RÉALISATION : Alex Ross Perry

AVEC : Elisabeth Moss, Cara Delevingne, Dan Stevens, Agyness Deyn, Gayle Rankin, Ashley Benson, Eric Stoltz…
ORIGINE : États-Unis
GENRE : Drame
DURÉE : 2h15
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Becky Something est une superstar du rock des années 90 qui a rempli des stades avec son girls band : « Something She ». Quand ses excès font dérailler la tournée nationale du groupe, Becky est obligée de compter avec son passé tout en recherchant l’inspiration qui les a conduites au succès.

Pourquoi ce film ? « Sexe, drogue et rock’n’roll » est probablement l’adage idéal pour résumer Her Smell. Porté par la charismatique et talentueuse Elisabeth Moss, qui rappelle étrangement une certaine Courtney Love du groupe Hole, possède tous les ingrédients d’un vrai film punk !

Les autres sorties dans notre ligne éditoriale de cette semaine sont : Le Roi Lion de Jon FavreauFolle Nuit Russe de Anja KreisLe Tombeau Hindou de Fritz LangLe Tigre du Bengale de Fritz LangPerversion Story de Lucio FulciLa Longue Nuit de l’Exorcisme de Lucio FulciLe Venin de la Peur de Lucio FulciL’Emmurée Vivante de Lucio Fulci.

24 juillet 2019

TITRE : Crawl
RÉALISATION : Alexandre Aja

AVEC : Kaya Scodelario, Barry Pepper, Ross Anderson, Morfydd Clark, Colin McFarlane, Anson Boon, Ami Metcalf…
ORIGINE : États-Unis
GENRE : Épouvante, Horreur
DURÉE : 1h50
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Quand un violent ouragan s’abat sur sa ville natale de Floride, Hayley ignore les ordres d’évacuation pour partir à la recherche de son père porté disparu. Elle le retrouve grièvement blessé dans le sous-sol de la maison familiale et réalise qu’ils sont tous les deux menacés par une inondation progressant à une vitesse inquiétante. Alors que s’enclenche une course contre la montre pour fuir l’ouragan en marche, Haley et son père comprennent que l’inondation est loin d’être la plus terrifiante des menaces qui les attend…

Pourquoi ce film ? Vendu par son réalisateur, Alexandre Aja, comme un survival terrifiant, Crawl a toutes les caractéristiques requises du film d’horreur estival parfait. De plus, avec le réchauffement climatique et autres catastrophes météorologiques que nous connaissons aujourd’hui, Crawl apportent une dimension réaliste supplémentaire en introduisant un ouragan particulièrement violent dès l’introduction de ce film. Un prétexte idéal pour faire intervenir sa « menace » qui reprend ses droits naturels. Prophétique ? C’est possible !

Les autres sorties dans notre ligne éditoriale de cette semaine sont : Wonderland, Le Royaume Sans Pluie de Keiichi Hara, The Operative de Yuval Adler, Donnie Darko de Richard Kelly, Ils Reviennent… de Issa Lopez, Factory de Yuri Bykov.

31 juillet 2019

TITRE : Midsommar
RÉALISATION : Ari Aster

AVEC : Jack Reynor, Florence Pugh, Will Poulter, William Jackson Harper, Julia Ragnarsson, Bjorn Andresen, Anna Åström…
ORIGINE : États-Unis
GENRE : Épouvante, Horreur
DURÉE : 2h20
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Dani et Christian sont sur le point de se séparer quand la famille de Dani est touchée par une tragédie. Attristé par le deuil de la jeune femme, Christian ne peut se résoudre à la laisser seule et l’emmène avec lui et ses amis à un festival estival qui n’a lieu qu’une fois tous les 90 ans et se déroule dans un village suédois isolé. 
Mais ce qui commence comme des vacances insouciantes dans un pays où le soleil ne se couche pas va vite prendre une tournure beaucoup plus sinistre et inquiétante.

Pourquoi ce film ? Bien qu’on soit sorti mitigé de son surestimé Hérédité, la faute à un sujet dont Ari Aster ne connaissait visiblement rien, en empilant les clichés. Malgré tout, ce premier essai montrait toutefois un talent indéniable et un goût prononcé pour la mise en scène. De ce fait, on souhaite laisser une seconde chance à son réalisateur, bien que l’on reste sceptique. Wait and see

Les autres sorties dans notre ligne éditoriale de cette semaine sont : Comme des Bêtes 2 de Chris Renaud et Jonathan Del ValPromare de Hiroyuki ImaishiNever Grow Old de Ivan KavanaghHalte de Lav DiazLes Contes de la Lune Vague après la Pluie de Kenji MizoguchiL’Impératrice Yang Kwei-Fei de Kenji Mizoguchi.

Fermer le menu