11ème édition des Hallucinations Collectives

Après avoir fêté leurs dix ans d’existence en bonne et due forme l’année dernière, le festival lyonnais Hallucinations Collectives repart de plus belle cette année avec leur 11ème édition. Comme chaque année, le plus hallucinant des festivals reprendra vie au sein du cinéma Comœdia, situé dans le 7ème arrondissement lyonnais, du 27 mars au 2 avril prochain. Au programme de ses réjouissances 36 films, longs-métrages et courts-métrages compris, dont les fameuses compétitions mais également les projections rétrospectives thématiques. Le thème principal de cette édition, comme vous pouvez le constater sur l’affiche ci-contre, est consacré aux sorcières sous la bannière : Sabbat Matter. Une autre thématique viendra accompagné cette dernière, avec la suite du thème Alice au pays des Merveilles de l’édition 2010, qui porte le nom de À travers le Miroir. L’édition anniversaire étant passé, nous retrouverons cette année la fameuse carte blanche accordée généralement à un ou une cinéaste. Après avoir vu tout à tour, Nicolas Boukhrief, Pascal Laugier, Christophe Gans et Lucile Hadzihalilovic, c’est au tour du réalisateur Fabrice du Welz de se voir accorder le privilège de sélectionner trois films à partager avec le public. Cette année encore, nous aurons le plaisir de retrouver le fameux cabinet de curiosité, l’occasion idéal de voir ou revoir quelques petites pépites cinématographiques. Enfin, le fameux vendredi soir et ses deux films encrés dans une même thématique mettra à l’honneur l’un des pays actuellement les plus cinématographiquement intéressants, à savoir la Corée du Sud, pour une soirée Chic Corée. Bref, on a hâte d’y être. 

Programme complet :

– Compétition de longs-métrages :
Une prière avant l’aube de Jean-Stéphane Sauvaire (film d’ouverture)
Radius de Caroline Labrèche et Steeve Léonard
Jersey Affair de Michael Pearce
Mutafukaz de Shojiro Nishimi et Guillaume Renard
Tigers are not Afraid de Issa López
3 Feet Ball & Souls de Sanshaku Tamashii
The Cured de David Freyne
Satan’s Slave de Pengabdi Setan

– Long-métrage hors-compétition :
Downrange de Ryûhei Kitamura (film de clôture)

– Sabbat Matter :
The Lords of Salem de Rob Zombie
Baba Yaga de Corrado Farina
Season of the Witch de George A. Romero
Kissed de Lynne Stopkewich

– À travers le miroir :
Un Cas pour un Bourreau Débutant de Pavel Jurácek
Forbidden Zone de Richard Elfma
Goto, l’Île d’Amour de Walerian Borowczyk

– Soirée Chic Corée :
Welcome to Dongmakgol de Kwang-Hyun Park
The Fake de Sang-Ho Yeon

– Carte blanche à Fabrice du Welz :
Péché Mortel de John M. Stahl
Breaking the Waves de Lars Von Trier
L’Inconnu de Tod Browning

– Cabinet de curiosité :
La Panthère Noire de Ian Merrick
Spider de Vasili Mass
Liquid Sky de Slava Tsukerman
Symtoms de José Ramón Larraz

– Film d’amour non-simulé :
Scoundreis de Cecil Howard

– Compétition de courts-métrages :
Wednesday With Goddard de Nicolas Ménard
Min Börda de Niki Lindroth Von Bahr
État d’alerte sa mère de Sébastien Pedretti
Reruns de Rosto
Knock Strike de Genis Rigol, Pau Anglada et Marc Torice
It Began Without Warning de Jessica Curtright et Santiago C. Tapia
Nocturne de Anne Breymann
Belial’s Dream de Robert Morgan
Et le diable rit avec moi de Rémy Barbe

– Court-métrage hors-compétition :
Le Jour où Maman est Devenue un Monstre de Joséphine Hopkins

On vous conseille également de visiter le site du festival car deux événements off sont prévus en amont du festival. Tout d’abord, il y aura le ciné-concert du film japonais Une Page Folle de Teinosuke Kinugasa avec le groupe Berceau des Volontés Sauvages, né de la collaboration d’Alban Jamin et de Joost Van Der Weerd. Puis, conformément au thème Sabbat Matter, vous aurez l’occasion d’assister à un atelier de linogravure et sorcellerie avec le collectif Sororae au Livestation DIY.

Site du festival : http://www.hallucinations-collectives.com
Site de l’association Zone Bis : http://www.zonebis.com/
Site du Comœdia : http://www.cinema-comoedia.com/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire