12ème édition des Hallucinations Collectives

Après avoir disséminé au compte-gouttes la majorité des thématiques et des films qui les composent durant le mois de mars, le festival Hallucinations Collectives a enfin levé le voile de intégralité de son alléchante programmation, qui aura lieu, comme d’habitude au sein du cinéma Comœdia, situé dans le 7ème arrondissement lyonnais, du 16 au 22 avril prochain. Au programme de ses réjouissances 36 films, longs-métrages et courts-métrages compris, dont les fameuses compétitions mais également les projections rétrospectives thématiques. De plus, la sélection s’enrichit d’une soirée consacrée au studio d’animation pour jeunes adultes Bobbypills, ou l’intégralité de deux de leurs séries seront diffusées.

Le thème principal de cette édition, dont nous avons pu assister à une mise en bouche le 22 mars dernier avec la soirée double programme Black Films Matter (Do the Right Thing de Spike Lee et Boyz’n the Hood de John Singleton), est consacré au cinéma afro-américain de non-exploitation sous le titre : Unexploited !. Une autre thématique viendra accompagner celle-ci et fera drastiquement monter la température de la salle 1 du Comœdia, en mettant à l’honneur le pinku eiga (cinéma érotique japonais), qui porte le nom évocateur de Roman Porno : Littérature Vénéneuse. La désormais traditionnelle carte blanche sera cette fois-ci accordée au tandem Hélène Cattet et Bruno Forzani, qui rendra hommage à leurs inspirations qui les ont influencés à donner naissance à leur cinéma plastique. Cette année encore, nous aurons le plaisir de retrouver le fameux cabinet de curiosités, l’occasion idéale de découvrir ou redécouvrir quelques OVNI cinématographiques, souvent méconnu ou tristement oublié. Pour cette 12ème édition, l’édito du festival à pour mot d’ordre : Hallucinez ! Creusez ! Enrichissez-vous !

Programme complet :

– Compétition de longs-métrages :
Freaks de Zack Lipovsky et Adam B. Stein (film d’ouverture)
Lords of Chaos de Jonas Akerlund
Tous les Dieux du Ciel de Quarxx
Factory  de Yuri Bykov
In Fabric de Peter Strickland
We de Rene Eller
1987 : When The Day Comes de Jang Joon-Hwan
Luz de Tilman Singer

– Long-métrage hors-compétition :
The Golden Glove de Fatih Akin (film de clôture)

Unexploited ! :
Point Noir de Jules Dassin
Ganja & Hess de William Gunn
Sweet Sweetback’s Baadasssss Song de Melvin Van Peebles
Top of the Heap de Christopher St. John 

Roman Porno : Littérature Vénéneuse :
Yumeno Kyusaku’s Girl Hell de Masaru Konuma
Woods are Wet : Woman’s Hell de Tatsumi Kumashiro
La Maison des Perversités de Noboru Tanaka

– Carte blanche à Hélène Cattet et Bruno Forzani :
Quelli Che Contano d’Andrea Blanchi
Carne
de Gaspar Noé
La Bouche de Jean-Pierre
de Lucile Hadzihalilovic
Millennium Actress
de Satoshi Kon

– Cabinet de curiosité :
Within Our Gates d’Oscar Micheaux
Next of Kin de Tony Williams
La Nuit de la Mort de Raphaël Delpard
XTRO de Harry Bromley Davenport
Le Sexe qui parle de Claude Mulot
Grey Gardens de Muffie Meyer, Ellen Hovde et David & Albert Maysles

– Soirée Bobbypills :
Vermin (intégrale)
Peepoodo & The Super Fuck Friends (sélection d’épisodes)
Crisis Jung (intégrale)

– Compétition de courts-métrages :
The Boogeywoman d’Erica Scoggins
Blue
de Samantha Severin
Maw
de Jasper Vrancken
The Sermon
de Dean Puckett
Coyote
de Lorenz Wunderle
Nursery Rhymes
de Thomas Noakes
Limbo
de Daniel Viqueira
Kids
de Michael Frei

– Court-métrage hors-compétition :
Sous de Cartilage des Côtes de Bruno Tondeur
Dreams From The Ocean
de Carolina Sandvik

On vous conseille également de visiter le site du festival car d’autres événements en off et hors les murs sont prévus en amont du festival. Tout d’abord, une projection du film Within Our Gates d’Oscar Micheaux à la Médiathèque de Vaise, une lecture de l’ouvrage Comme un million de papillons noirs par son auteur Laura Nsafou, une rencontre avec l’éditeur Stéphane Duval à la librairie Le Bal des Ardents et enfin une journée complète au Théâtre de l’Élysée avec un salon de la microédition, une carte blanche offerte au collectif Météorites, une discussion autour de l’afroféminisme avec Mrs Roots, une performance danse-musique de Yogo Higashi. A noter que cette 12ème édition verra le retour d’un jury pour la compétition de long-métrages qui sera composé de Maureen Wingrove, alias « Diglee » (romancière, illustratrice et autrice de BD), Emre Orhun (dessinateur et illustrateur) et Yogo Higashi (danseuse, performeuse et musicienne). Rendez-vous dans une quinzaine de jours au Comœdia.

Site du festival : http://www.hallucinations-collectives.com
Site de l’association Zone Bis : http://www.zonebis.com/
Site du Comœdia : http://www.cinema-comoedia.com/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.