8ème édition du PIFFF

Le Paris  International Film Fantastic Festival, PIFFF, entame ce soir sa huitième édition jusqu’à dimanche dans la célèbre salle parisienne : le Max Linder. Avec, encore une fois, une programmation alléchante allant des différentes compétitions (longs-métrages, courts-métrages français et internationaux), quelques séances rétrospectives (les séances cultes) ainsi que des projections inédites.

Programme complet :

– Compétition de longs-métrages :
Achoura de Talal Selhami
Await Further Instructions de Johnny Kevorkian
Freaks de Zach Lipovsky et Adam B. Stein
Girls With Balls de Olivier Afonso
Piercing de Nicolas Pesce
Terrified de Demián Rugna
The Unthinkable de Crazy Pictures
Tous les Dieux du Ciel de Quarxx

– Longs-métrages hors-compétition :
Assassination Nation de Sam Levinson
In Fabric de Peter Strickland
Lord of Chaos de Jonas Åkerlund
Ne Coupez Pas ! de Shin’ichirô Ueda
Punk Samurai Slash Down de Gakuryu Ishii
Sorry to Bother You de Boots Riley
The Blood of Wolves de Kazuya Shiraishi
The Man Who Feels No Pain de Vasan Bala
We de Rene Eller
What Keeps You Alive de Colin Minihan

– La Séance Culte :
Halloween 3 : Le Sang du Sorcier de Tommy Lee Wallace
L’Homme qui rétrécit de Jack Arnold
Maniac de William Lustig
Next of Kin de Tony Williams
Vorace 
de Antonia Bird

– La Séance Interdite :
Puppet Master : The Littlest Reich de Sonny Laguna et Tommy Wiklund

– Compétition de courts-métrages français :
Belle à Croquer de Axel Courtière
Déguste de Stéphane Baz
Graines de Hervé Freiburger
Les Appelés de Matthias Couquet
The Nine Billion Names of God de Dominique Filhol
Thymesis de Jordan Caudron

– Compétition de courts-métrages internationnaux :
Baghead de Alberto Corredor Marina
La Noria de Carlos Baena
Laboratory Conditions de Jocelyn Stamat
Phratrie de Jérémie Saindon
Post Mortem Mary de Joshua Long
Stigma de David Velduque
Sweet Tooth de Giovana Olmos
The Bloody Ballad of Squirt Reynolds de Anthony Cousins
The Blue Door de Paul Taylor

Site du festival : http://www.pifff.fr/
Site du Max Linder : http://maxlinder.com/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.