Top/Flop 2016

Top 5

1 – Mademoiselle

RÉALISATION : Park Chan-Wook
AVEC : Kim Min-Hee, Kim Tae-Ri, Ha Jung-Woo, Cho Jin-Woong, Kim Hae-Sook, Sori Moon…
ORIGINE : Corée du Sud
GENRE : Drame, Romance, Thriller
DATE DE SORTIE : 2 novembre 2016
DURÉE : 2h31
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Corée. Années 30, pendant la colonisation japonaise. Une jeune femme (Sookee) est engagée comme servante d’une riche japonaise (Hideko), vivant recluse dans un immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique. Mais Sookee a un secret. Avec l’aide d’un escroc se faisant passer pour un comte japonais, ils ont d’autres plans pour Hideko…

Park Chan-Wook revient sur ses terres, après un passage aux États-Unis pour mettre en scène Stoker, pour proposer une relecture du roman Du bout des doigts de Sarah Waters. Dans une atmosphère anxiogène et érotique, il dépeint l’émancipation de deux femmes sous l’emprise du patriarcat. Comme à son accoutumé, il propose à nouveau une mise en scène brillante découpée en trois chapitres. Trois points de vues différents qui vont dévoiler le vrai du faux, jouant autant avec ses personnages qu’avec nous les spectateurs, jusqu’à la conclusion. Encore un coup de génie du maître coréen.


2 – Green Room

RÉALISATION : Jeremy Saulnier
AVEC : Anton Yelchin, Imogen Poots, Patrick Stewart, Alia Shawkat, Joe Cole, Callum Turner, Mark Webber…
ORIGINE : États-Unis
GENRE : Action, Thriller
DATE DE SORTIE : 27 avril 2016
DURÉE : 1h36
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Au terme d’une tournée désastreuse, le groupe de punk rock The Ain’t Rights accepte au pied levé de donner un dernier concert au fin fond de l’Oregon… pour finalement se retrouver à la merci d’un gang de skinheads particulièrement violents. Alors qu’ils retournent en backstage après leur set, les membres du groupe tombent sur un cadavre encore chaud et deviennent alors la cible du patron du club et de ses sbires, plus que jamais déterminés à éliminer tout témoin gênant…

Totalement anxiogène, ce siège rappelant le célèbre Assaut de John Carpenter nous tient en tension pendant ses 95 minutes de violence à l’état brut. Pourtant très premier degré dans son approche, le film fonctionne grâce à une interprétation impeccable et une réalisation efficace, proposant un face à face entre Anton Yelchin et un Patrick Stewart aux allures de Walter «Heisenberg» White de Breaking Bad. Brutal !


3 – Jodorowsky’s Dune

RÉALISATION : Frank Pavich
AVEC : Alejandro Jodorowsky, Michel Seydoux, H.R. Giger, Brontis Jodorowsky, Richard Stanley, Drew McWeeny…
ORIGINE : États-Unis
GENRE : Documentaire, Science-fiction
DATE DE SORTIE : 16 mars 2016
DURÉE : 1h25
BANDE-ANNONCE
SYNOPSISEn 1975, le producteur français Michel Seydoux propose à Alejandro Jodorowsky une adaptation très ambitieuse de « Dune » au cinéma. Ce dernier, déjà réalisateur des films cultes « El Topo » et « La Montagne sacrée », accepte. Il rassemble alors ses « guerriers » artistiques, dont Jean Giraud (Moebius), Dan O’Bannon, Hans-Ruedi Giger et Chris Foss qui vont être de toutes les aventures cinématographiques de science-fiction de la fin du siècle (« Star Wars », « Alien », « Blade Runner », « Total Recall » etc.).
Le casting réunit Mick Jagger, Orson Welles, Salvador Dali, David Carradine ou Amanda Lear, mais également son jeune fils Brontis Jodorowsky, Pink Floyd et Magma acceptent de signer la musique du film… L’équipe de production recherche 5 millions de dollars pour finaliser le budget et se heurte à la peur des studios hollywoodiens qui craignent le tempérament de Jodorowsky…

Jodorowsky’s Dune revient sur la célèbre adaptation de Dune qui n’a malheureusement jamais vu le jour. A travers différents témoignages des différents protagonistes derrière le projet et de certains cinéastes modernes, Frank Pavich prouve encore une fois par l’image et son remarquable travail d’investigation, que ce projet le plus fou de l’histoire du cinéma et bel et bien le film le plus culte jamais réalisé.


4 – Rogue One : A Star Wars Story

RÉALISATION : Gareth Edwards
AVEC : Felicity Jones, Diego Luna, Alan Tudyk, Donnie Yen, Ben Mendelsohn, Mads Mikkelsen, Forest Whitaker…
ORIGINE : États-Unis
GENRE : Aventure, Science-fiction, Guerre, Space opera
DATE DE SORTIE : 14 décembre 2016
DURÉE : 2h13
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, Rogue One nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.

Lire la critique.


5 – Évolution

RÉALISATION : Lucile Hadzihalilovic
AVEC : Max Brebant, Julie-Marie Parmentier, Roxane Duran, Nissim Renard, Nathalie Le Gosles, Mathieu Goldfeld…
ORIGINE : France, Espagne, Belgique
GENRE : Fantastique
DATE DE SORTIE : 16 mars 2016
DURÉE : 1h21
BANDE-ANNONCE
SYNOPSISNicolas, onze ans, vit avec sa mère dans un village isolé au bord de l’océan, peuplé uniquement de femmes et de garçons de son âge. Dans un hôpital qui surplombe la mer, tous les enfants reçoivent un mystérieux traitement. Nicolas est le seul à se questionner. Il a l’impression que sa mère lui ment et il voudrait savoir ce qu’elle fait la nuit sur la plage avec les autres femmes. Au cours des étranges et inquiétantes découvertes qu’il fera, Nicolas trouvera une alliée inattendue en la personne d’une jeune infirmière de l’hôpital…

Le cinéma de Lucile Hadzihalilovic est probablement le plus atypique du cinéma contemporain français. Évolution en est encore une fois la preuve. À la croisée des chemins entre le cinéma d’auteur et le cinéma de genre, elle nous plonge dans un univers étrange où nos repères sont mis à rudes épreuves. Et ou les seuls réponses que nous pourront trouver seront dans la métaphore et le symbolisme, si tant est qu’on se laisse prendre à cette aventure sensorielle, poétique et contemplative. 


Flop 5

1 – Independence Day : Resurgence

RÉALISATION : Roland Emmerich
AVEC : Liam Hemsworth, Jeff Goldblum, Bill Pullman, Jessie Usher, Maika Monroe, Vivica A. Fox, Sela Ward…
ORIGINE : États-Unis
GENRE : Action, Science-fiction
DATE DE SORTIE : 20 juillet 2016
DURÉE : 2h01
BANDE-ANNONCE
SYNOPSISNous avons toujours su qu’ils reviendraient. La terre est menacée par une catastrophe d’une ampleur inimaginable. Pour la protéger, toutes les nations ont collaboré autour d’un programme de défense colossal exploitant la technologie extraterrestre récupérée. Mais rien ne peut nous préparer à la force de frappe sans précédent des aliens. Seule l’ingéniosité et le courage de quelques hommes et femmes peuvent sauver l’humanité de l’extinction.

Malgré la seule bonne idée de départ de faire une coalition de défense internationale en prévision du retour des méchant extra-terrestres, Independence Day Ressurgence n’est rien d’autres qu’un remake du premier film. Roland Emmerich ne propose rien de nouveau à se mettre sous la dent qu’une simple relecture dans la narration couplé à un empilement de cliché encore plus pathétique. Comble du comble, là où les effets spéciaux du premier opus étaient novateurs et crédibles, cette fois-ci c’est l’inverse avec tout simplement une avalanche de mauvais goût visuel.


2 – Suicide Squad

RÉALISATION : David Ayer
AVEC : Margot Robbie, Will Smith, Jared Leto, Cara Delevingne, Jai Courtney, Joel Kinnaman, Viola Davis…
ORIGINE : États-Unis
GENRE : Aventure, Fantastique, Super-héros
DATE DE SORTIE : 3 août 2016
DURÉE : 2h03
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS : C’est tellement jouissif d’être un salopard ! Face à une menace aussi énigmatique qu’invincible, l’agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu’aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s’embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu’au moment où ils comprennent qu’ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?

Lire la critique.


3 – Batman V Superman : L’Aube de la Justice

RÉALISATION : Zack Snyder
AVEC : Ben Affleck, Henry Cavill, Jesse Eisenberg, Gal Gadot, Amy Adams, Diane Lane, Laurence Fishburne…
ORIGINE : États-Unis
GENRE : Aventure, Science-fiction, Fantastique, Super-héros
DATE DE SORTIE : 23 mars 2016
DURÉE : 2h33
BANDE-ANNONCE
SYNOPSISCraignant que Superman n’abuse de sa toute-puissance, le Chevalier noir décide de l’affronter : le monde a-t-il davantage besoin d’un super-héros aux pouvoirs sans limite ou d’un justicier à la force redoutable mais d’origine humaine ? Pendant ce temps-là, une terrible menace se profile à l’horizon…

Batman vs Superman est probablement le film le plus fantasmé des fans de comics, à raison. Malheureusement le résultat ressemble bien plus à une baston de cour de récréation qu’à l’affrontement épique qu’ils auraient mérités. Encore un nouvel affront aux icônes de DC, hormis une Wonder Woman classieuse.


4 – Night Fare

RÉALISATION : Julien Seri
AVEC : Jonathan Howard, Jonathan Demurger, Fanny Valette, Edouard Montoute, Jess Liaudin, Zakariya Gouram, Jean-François Lenogue…
ORIGINE : France
GENRE : Thriller, Horreur, Slasher
DATE DE SORTIE : 13 janvier 2016
DURÉE : 1h20
BANDE-ANNONCE
SYNOPSISLuc et Chris, son ami anglais, montent dans un taxi pour rentrer chez eux après une soirée parisienne bien arrosée. Arrivés à destination, ils s’enfuient sans payer la course. Ils sont tombés sur le mauvais chauffeur… Le taxi va se mettre en chasse toute la nuit. Mais, est-ce vraiment l’argent qu’il veut ?

L’intention était louable, ambitieuse et prometteuse, mais la bonne mise en scène et la belle photographie, ainsi que la bonne idée d’un passage en animation, ne suffit pas à sauver un scénario peuplé de personnages clichés et d’une conclusion à la morale douteuse.


5 – High-Rise

RÉALISATION : Ben Wheatley
AVEC : Tom Hiddleston, Jeremy Irons, Sienna Miller, Luke Evans, James Purefoy, Keeley Hawes, Peter Ferdinando…
ORIGINE : Royaume-Uni
GENRE : Drame, Science-fiction
DATE DE SORTIE : 6 avril 2016
DURÉE : 1h59
BANDE-ANNONCE
SYNOPSIS1975. Le Dr Robert Laing, en quête d’anonymat, emménage près de Londres dans un nouvel appartement d’une tour à peine achevée; mais il va vite découvrir que ses voisins, obsédés par une étrange rivalité, n’ont pas l’intention de le laisser en paix…
Bientôt, il se prend à leur jeu.
Et alors qu’il se démène pour faire respecter sa position sociale; ses bonnes manières et sa santé mentale commencent à se détériorer en même temps que l’immeuble : les éclairages et l’ascenseur ne fonctionnent plus mais la fête continue! L’alcool est devenu la première monnaie d’échange et le sexe la panacée. Ce n’est que bien plus tard que le Dr Laing, assis sur son balcon en train de faire rôtir le chien de l’architecte du 40ème étage, se sent enfin chez lui.
Une bande-annonce énigmatique, un casting de très haute volée, il n’en fallait pas plus pour attiser la curiosité. Mais la chute fût immense. Au final, le film ne propose qu’une gigantesque bande-démo luxueuse de Ben Wheatley. Il sait qu’il a du talent et il le montre, mais au delà du panel immense de la mise en scène et de son casting 4 étoiles qui font bien plus que le boulot, il ne reste que le vide d’un scénario prétexte à enchainer les séquences sans aucune cohésion. Très grosse déception.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire